Im Detail

L’importance de la liberté de mouvement et de l’activité autonome dans la construction de la personnalité des bébés et des jeunes enfantsObjectifs

Amener les professionnel(le)s à réaliser l’importance de laisser les enfants libres de leurs mouvements. Les mettre en position de favoriser les conditions de bonne motricité chez tous les enfants de leur structure ou de leur groupe.
Compétences à acquérir :

  • Aménager l’environnement afin de créer les conditions de bonne motricité chez les enfants de leur groupe ou de leur structure,
  • Prendre en charge de jeunes enfants en collectivité sans recourir à des moyens de contention et de privation de liberté.

Points forts

Eléments de théorie sur la physiologie des bébés et des jeunes enfants en bonne santé. Les apports des grands théoriciens du mouvement et de l’activité autonome dans l’éducation : Henri Wallon, Emmi Pikler, Agnès Szanto, Maria Montessori, Loris Malaguzzi et d’autres.
L’apport actuel des neurosciences. L’importance du mouvement libre et de l’activité autonome dans la socialisation, le développement de la personnalité, la construction des compétences et de l’intelligence.
Les grandes étapes du développement moteur et l’importance des postures intermédiaires. Le mouvement dans la relation au monde et à l’autre.
La théorie de l’attention. Activités autonomes et activités dirigées. Comment faire pour laisser l’enfant libre de ses mouvements en collectivité ? Quels obstacles ? 
Les tâches de l’adulte autour de l’activité ludique de l’enfant. L’aménagement de l’espace, les vêtements, le choix du matériel mis à disposition de l’enfant.
Organisation temporelle. Autonomie et libre-choix dans le cadre. Le paradoxe très actuel de la sécurité. Les retards de développement.

Matériel

Repas de midi et pauses-café inclus

La salle de formation est la Salle Waldbillig

Validation no.2018_04_ANB_31/13

 

Anmelden