En détail

Description de la formation :

Dans le monde animal, l’ « homo sapiens » est l’espèce dont le processus de maturation prend le plus de temps. Le bébé humain nait prématuré. Il n’est quasi pas autonome. Il aura besoin, des années durant, de la protection et des soins des adultes. Ce ‘handicap’ originel constitue en réalité une opportunité pour notre espèce. Car c’est dans cette relation de dépendance prolongée que le petit être humain va assimiler une quantité importante d’acquis culturels (langage élaboré, apprentissages complexes, etc.). Ce long chemin vers l’autonomie est ainsi jalonné d’occasions d’apprendre et de grandir. Quels sont les étapes de cette autonomie ? Quels sont les attitudes éducatives qui favorisent le processus d’autonomisation ? Quels sont les éléments environnementaux nécessaires à cette autonomie ? Pourquoi certains enfants sont-ils plus autonomes que d’autres ? Comment favoriser l’autonomie dans les jeux et les relations sociales ?

 

Objectifs et Compétences à acquérir :

  • Savoir distinguer autonomie et indépendance.
  • Connaitre les grandes étapes de processus d’autonomisation.
  • Comprendre le lien étroit entre ‘sentiment de sécurité’ et ‘autonomie’.
  • Connaitre les attitudes éducatives favorisant l’autonomie.
  • Savoir aider un enfant à développer son autonomie dans les jeux et les relations sociales.
  • Connaitre les éléments environnementaux favorisant le processus d’autonomisation.

 

DELVIGNE Frédéric

Psychologue, thérapeute systémique

Inscription