Glossaire - enfancejeunesse

Glossaire


A

  • Anthropomorphisme

    L’Anthropomorphisme (grec) est la transposition de qualités humaines dans le domaine non-humain. Ainsi, des émotions, sentiments et comportements humains sont attribués à Dieu (rire, être fâché, dormir,…) ou à des animaux (Zootopia, les musiciens de Brême, Winnie l’Ourson, Alvin and the Chipmunks, Lion King, Ratatouille, etc.)

  • Apprentissage en partenariat

    Les expériences de groupe stimulent les capacités et aptitudes sociales et apportent un réel soutien dans le domaine de la compétence sociale, essentiel pour l’éducation non formelle. Puisqu’elle met la priorité sur la coopération et le travail d’équipe, l’éducation non formelle peut se définir comme le fait d’apprendre des autres et avec les autres.

  • Apprentissage par l‘exploration

    L’action concrète et l’apprentissage par la recherche sont à l’avant-plan de l’éducation non formelle, devant l’apprentissage des connaissances théoriques. D’après le principe selon lequel « l’éducation est une découverte avec tous les sens », les dimensions affective et pratique de l’apprentissage sont mises en exergue, en plus de la dimension cognitive. On sait que le fait […]

  • Autonomie / Autodétermination

    L’autonomie est un état d’indépendance, de liberté de décision ou la libre disposition de soi-même. Le développement continuel de l’autonomie de l’enfant amène l’émergence d’une image positive de soi-même, respectivement de son identité. Le développement de l’autonomie est ancré dans la confiance que l’enfant a en ses personnes de référence et en soi-même. Il doit […]

B

  • Base volontaire

    La participation aux activités et projets des institutions de l’éducation non formelle se fait sur une base volontaire. Si pour les jeunes enfants, ce sont les parents qui décident d’accepter ou non l’offre, cet aspect revêt davantage d’importance pour les adolescents, car c’est essentiellement à eux que revient cette décision. Cela accroîtra leur motivation intrinsèque et leur […]

  • Biographie de formation

    La biographie de formation unit les éducations informelle, formelle et non formelle.

C

  • Communication non verbale

    La communication non verbale est la communication qui passe par le langage corporel : signaux, aspects comportementaux, apparences, etc.

  • Communication paraverbale

    Le paraverbal est une composante de la communication non verbale qui permet d’envisager ce qui est relatif à la voix, tout en excluant une analyse sémantique. Les études traitant [de la communication] paraverbale s’intéressent au ton, à l’intonation, au rythme d’un énoncé. Mais aussi aux pauses, c’est à dire aux périodes de latences entre les […]

  • Compétence individuelle

    La compétence individuelle se fonde sur la confiance en soi, l’esprit d’initiative et une image positive de soi. Elle couvre la capacité et la volonté d’approfondir et d’épanouir ses talents et son potentiel. Les enfants et les jeunes dotés d’une haute compétence individuelle se fient à leurs capacités et peuvent évaluer de manière réaliste les […]

  • Compétence méthodologique

    La compétence méthodologique est étroitement liée à la compétence technique et peut uniquement être assimilée à l’aide de contenus concrets. Ainsi, pour chaque champ d’action, des techniques et méthodes de travail spécifiques ou des stratégies d’assimilation et d’apprentissage sont considérées comme efficaces et utiles. La capacité croissante à planifier, exécuter et évaluer des processus d’apprentissage ad hoc favorise l’apprentissage […]

  • Compétence sociale

    La compétence sociale englobe la capacité à juger et à agir dans diverses situations sociales. Elle se fonde sur la capacité et la volonté d’aller à la rencontre d’autres personnes de manière empathique et responsable. Ces aptitudes s’appuient sur la capacité à se confronter de manière constructive aux règles et aux normes ainsi qu’à leur […]

  • Compétence technique

    Par compétence technique s’entend la capacité de juger et à agir dans différents champs d’action. Plus la compétence technique s’accroît, plus les enfants et les jeunes parviennent à développer des stratégies – y compris créatives – pour résoudre les problèmes et prendre leurs propres décisions.

D

  • Développement des compétences

    La notion de compétence souligne les capacités, les habilités et les agissements basés sur le savoir, et figure parmi les objectifs éducatifs classiques dans les domaines de la pédagogie et de la didactique technique.

  • Diversité

    Diversité signifie la pluralité, respectivement la diversité des choses inchangeables (sexe, origine, religion, statut social, compétences physiques, langue, …). Un des piliers de la pédagogie est l’égalité des chances par le maintien des différences individuelles.

E

  • Éducation

    En règle générale, l’éducation est le processus dynamique de la confrontation de l’homme avec soi-même et son environnement. L’éducation ne se limite pas uniquement à l’éducation formelle (écoles, universités), mais a également lieu au quotidien dans l’éducation non formelle. L’éducation est indépendante de l’âge et repose sur trois piliers : l’autodétermination, la participation au développement de la société […]

  • Éducation formelle

    L‘éducation formelle est celle qui est dispensée par le système éducatif classique. Elle est hiérarchiquement structurée et organisée selon des paliers successifs, de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur.

  • Éducation informelle

    Par éducation informelle s’entend le processus qui permet à tout individu d’acquérir des attitudes, des valeurs, des compétences et des connaissances à la faveur de l’expérience quotidienne, par exemple auprès de la famille, des amis, des groupes de pairs, dans les médias et sous l’effet d’autres influences et facteurs présents dans son environnement.

  • Éducation intégrale

    Au sens de l’éducation intégrale, il est important que les processus éducatifs qui se déroulent pendant la journée au sein de schémas formels, non formels et informels se réfèrent les uns aux autres. Les enfants et les jeunes peuvent ainsi étendre et approfondir leurs intérêts individuels de manière volontaire et autonome. Les connaissances nouvellement acquises […]

  • Éducation non formelle

    L’éducation non formelle désigne l’ensemble des activités éducatives organisées en dehors du système d’enseignement officiel à l’intention de groupes particuliers poursuivant des objectifs d’apprentissage spécifiques.

  • Efficacité personnelle

    L’efficacité personnelle est la conviction que la personne a de ses propres compétences et détermine comment ces personnes vivent une situation concrète et se sentent à ce moment, comment elles réfléchissent, se motivent et agissent. Elle réfère à la conviction qu’on est capable d’apprendre ou de remplir une tâche précise.

  • Empathie

    L’empathie est la « faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent ». Elle permet de construire et de maintenir des rapports humains. C’est une condition essentielle pour pouvoir agir de façon morale et elle se présente déjà chez les enfants en bas âge.

  • Empowerment

    « Empowerment » est l’approche comportementale qui part des points forts et des compétences de la personne concernée, surtout lorsqu’elle se retrouve dans une situation de faiblesse personnelle et sociale pour ensuite l’encourager à devenir consciente de ses capacités et de son pouvoir à découvrir, développer et appliquer ses ressources pour sortir de la spirale à problèmes.

  • Épanouissement de sa personnalité

    L’épanouissement de sa personnalité est un besoin qui se manifeste quand tous les besoins physiques et psychiques fondamentaux sont satisfaits et que l’estime de soi a été mise en place. Il s’agit de la motivation à développer son propre potentiel, respectivement la valeur subjective qu’on attribue à soi-même et à sa personne.

  • Esthétique

    Le mot « esthétique » vient du Grec ancien « Perception ». Esthétique signifie littéralement : théorie de la perception respectivement l’apprentissage du regard avec les sens. Par conséquent, l’esthétique est tout ce qui implique nos sens, par exemple quand nous regardons quelque chose de laid, de joli, d’agréable ou de désagréable.

I

  • Inclusion

    L’inclusion part du postulat que tous les êtres humains, avec leurs différences individuelles, leurs besoins particuliers et leurs talents propres, sont des êtres « normaux ». Le fondement de la pensée inclusive est de faire en sorte que les enfants et les jeunes perçoivent la diversité et sachent l’apprécier. Une pédagogie de l’inclusion ne pourra réussir que si […]

  • Intégration sensorielle

    L’intégration sensorielle est l’ordonnancement rationnelle des excitations des sens dans le cerveau pour que la personne perçoive son environnement de manière précise, qu’elle soit capable de suivre un processus d’apprentissage et qu’elle puisse réagir de façon adéquate aux conditions de son environnement.

  • Interaction

    L’interaction désigne le dialogue et l’échange dans son ensemble, au niveau de la communication orale, entre deux ou plusieurs personnes et également lors de la communication gestuelle (p.ex. : un instituteur encourage ses élèves par des gestes et mimique à coopérer). Dans ce dernier cas de figure, nous parlons d’interaction sociale.

J

  • Jeu libre

    Le jeu libre est une méthode d’organisation de la vie quotidienne dans les structures du secteur de l’éducation non formelle. Les enfants ont la possibilité de développer et de former librement les jeux et ceci dans un cadre précis de temps et d’espace.

L

  • Littéracie

    Littéracie signifie les compétences de lecture et d’écriture, la compréhension de textes et de la signification des mots et des phrases. Par ailleurs cette notion prend également en compte les expériences que l’enfant a eu avec la lecture et la transmission orale des histoires traditionnelles, la familiarité avec la littérature et d’autres supports écrits (internet […]

M

  • Méta-compétence

    La méta-compétence désigne la capacité à évaluer le stade de développement de ses compétences propres et la nécessité de les développer encore. La méta-compétence se développe à mesure que la capacité de réflexion de renforce.

  • Multilinguisme

    Au Luxembourg, il est primordial de maîtriser plusieurs langues pour mener à bien son parcours éducatif. L’utilisation consciente et permanente du multilinguisme est donc un aspect essentiel de l’éducation intégrale. D’après les résultats de diverses recherches internationales, les langues familiales jouent un rôle essentiel dans l’acquisition d’autres langues. En faisant preuve de considération pour les […]

O

  • Orientation vers la personne

    Les méthodes et objectifs de l’éducation non formelle sont déterminés en fonction des enfants et jeunes et adaptés dans la mesure du possible à leurs besoins et intérêts.

  • Orientation vers le processus

    En règle générale, dans l’éducation non formelle, l’assimilation de connaissances et de capacités n’a pas une fin prédéfinie ; c’est plutôt le processus qui prévaut, en fonction de la personnalité de chacun. À cet égard, l’acquisition de compétences ne doit pas être vue comme un produit final : la voie individuelle de l’apprentissage, ainsi que le fait […]

  • Ouverture

    En fonction de la composition du groupe, de l’équipe, des circonstances locales et des réflexions conceptuelles, c’est la structure ou le gestionnaire responsable d’une institution non formelle qui décide de la mise en œuvre concrète des objectifs pédagogiques. L’ouverture à l’égard des enfants et des jeunes et de leurs besoins donne naissance à une multitude […]

P

  • Participation

    La co-responsabilité et la co-décision sont tant des objectifs de travail avec les enfants et les jeunes que des principes méthodologiques fondamentaux. On peut établir une distinction entre les différents degrés de participation (la participation sporadique, la participation réelle ou l’autodétermination), mais également entre les différents modèles de participation (formes parlementaires, par exemple le parlement […]

  • Peergroup – groupe de pairs

    Les groupes de pairs sont des groupes d’enfants et de jeunes du même âge. Surtout à l’âge scolaire, pendant la puberté et l’adolescence, l’influence du cercle d’ami(e)s du même âge gagne en importance. Ce groupe de pairs influence fortement le comportement des enfants et des adolescents et constitue un facteur important pour le développement de […]

  • Perception corporelle

    La perception corporelle signifie la perception du corps avec tous les sens. Les effets d’une bonne perception de son corps sont variés et concernent l’homme dans son entité (les aspects physiques, psychiques, sociaux et émotionnels).

  • Pluralisme

    Le pluralisme est un système qui reconnaît l’existence de plusieurs modes de pensée, de comportement, d’opinions politiques et religieuses, de plusieurs partis politiques, etc.

  • Processus d’adaptation et de transition

    La réussite de l’adaptation, qui représente dans la plupart des cas la première expérience de transition vécue par un enfant et sa famille, est indispensable à la réussite des transitions suivantes, par exemple le passage à d’autres institutions de l’éducation non formelle ou à l’école fondamentale.

  • Processus d’apprentissage

    Au cours du processus d’apprentissage, l’individu gagne – à travers ses expériences et ses vécus etc. – en compétences de discernement, il comprend mieux les tenants et les aboutissements et adapte au fur et à mesure son comportement.

R

  • Réactivité

    La réactivité est la disposition à être attentif et à agir par rapport aux tentatives d’interaction et de communication d’un enfant. C’est l’équilibre entre les besoins de l’enfant et les réactions des parents.

  • Résilience

    La résilience définit la capacité de la force intérieure et de la résistance aux obstacles et situations compliqués de la vie.

  • Ressources

    Les ressources sont les possibilités et circonstances propices à pouvoir gérer sa vie et dont l’individu n’est pas toujours conscient. Il y a les ressources personnelles, matérielles, familiales et non-familiales (formelles et personnelles). Une ressource possible peut-être le potentiel que possède une personne tel par exemple les capacités, le savoir, les habilités, les expériences, les […]

T

  • Travail en milieu ouvert avec les jeunes

    Le travail en milieu ouvert avec les jeunes peut se définir comme un environnement d’apprentissage et d’expérience ouvert, indépendant, fréquenté sur une base volontaire, au sein duquel diverses possibilités d’éducation situationnelles sont élaborées pour les jeunes.

  • Travail jeunesse hors mur

    Le travail jeunesse hors mur est défini comme étant le développement différencié du travail en milieu ouvert avec les jeunes. Le terme allemand « aufsuchende Jugendarbeit » (remarque : il n’existe pas de terme similaire en français) semble être privilégié, s’il s’agit de mettre l’accent sur le lien conceptuel existant entre le fait de grandir dans certaines circonstances […]