Multilinguisme

Un contact précoce avec la diversité linguistique et culturelle au sein d’un environnement pédagogique consciemment organisé est le fondement d’une cohabitation réussie dans une société pluraliste.
L’assimilation d’autres langues en plus de la langue maternelle ou de la langue qu’ils parlent à la maison ne représente pas de difficulté pour les jeunes enfants tant qu’elle est encouragée par un environnement d’apprentissage et de vie favorable. Il convient notamment de souligner la coopération respectueuse entre pédagogues et parents, ainsi que la reconnaissance et la promotion de la / des première(s) langue(s) / langue(s) parlée(s) à la maison, ces facteurs ayant une influence considérable sur l’estime de soi et le développement identitaire des enfants.

Lignes directrices sur l’éducation non formelle des enfants et des jeunes, 2013, page 33