En détail

Description de la formation : 

Depuis les premières études de Spitz (en 1935) aux théories de Bowlby (à partir de 1951), la « théorie de l’attachement » a donné lieu à des recherches passionnantes (Ainsworth, Stern, Main, Pierrehumbert, Mitjkovitch, Guédeney, etc.) Nous revisiterons l’histoire de cette théorie ô combien déterminante dans la compréhension des besoins de l’être humain. Aujourd’hui, plus personne n’ignore combien le bébé se nourrit du lien avec sa (ses) figure(s) d’attachement. A l’heure actuelle, les chercheurs n’ont pas fini de dénombrer les conséquences (positives et négatives) de l’attachement sur le développement affectif, social et même intellectuel de l’enfant, de l’adolescent et plus tard de l’adulte. Nous parlerons des découvertes les plus marquantes. Nous reviendrons ensuite à la pratique des assistants parentaux en nous demandant quelles sont les compétences relationnelles qui concourent à un lien sécurisant pour l’enfant. A cet égard, un temps sera consacré à l’intérêt et aux limites du « modèle de Berlin » pour la phase de familiarisation de l’enfant en milieu d’accueil.

 

 Objectifs et compétences à acquérir:

  • Connaitre les principaux concepts de la théorie de l’attachement (hospitalisme, attachement sécure et insécure, modèle interne opérant, trouble de l’attachement, carence affective, etc.)
  • Connaitre les conséquences possibles du type d’attachement (sécure / insécure) sur le développement futur de l’enfant sur le plan social et affectif.
  • Connaitre et mettre en pratique les éléments d’une relation sécurisante. 
  • Repérer un éventuel trouble de l’attachement.
  • Connaitre et pratiquer le ‘modèle de Berlin’

  

Frédéric Delvigne

Psychologue, thérapeute systémique

Synapsi

Inscription