En détail

Résumé

La « Bienveillance » est une posture indispensable pour une prise en charge adaptée du tout-petit. De quelle façon ? Jusqu’à quel point ? Qu’est-ce concrètement ?
Les professionnels de la petite enfance et de l’enfance doivent avoir la possibilité de prendre du recul sur leurs pratiques afin d’éloigner « les dérives » justifiées (ou pas) par le quotidien pas toujours si simple.

Après avoir défini le terme de « bienveillance », il sera abordé l’utilité d’accorder des relations individuelles à chaque enfant, d’accueillir ses émotions et de valoriser ses compétences au quotidien.
En partant de cas concrets, cette formation est un bol d’air frais pour tous les éducateurs qui cherchent à se rassurer sur leurs pratiques et apprendre des autres. Les frustrations proviennent souvent de notre incapacité à gérer certaines situations difficiles ; ce sera le lieu pour les analyser.

 

Objectifs

  • Etre en mesure de définir les termes « bienveillance » et « douces violences » et identifier les différents paliers de « bienveillance »
  • Comprendre les causes de nos comportements déviants
  • Comprendre la relation entre l’attitude bienveillante de l’adulte envers l’enfant et le développement de l’estime de soi de ce dernier
  • Comprendre les principes de la verbalisation positive et empathique

 

Contenu

  • Élaboration d’une définition complète de la « bienveillance » qui convient au groupe et qui sera le fil rouge de la journée
  • Travail autour de cas concrets permettant de lister les qualités et attitudes indispensables des professionnels auprès d’enfants
  • Rappel des différentes émotions de l’enfant pour comprendre le mécanise cérébral et adapter la posture professionnelle
  • Rappel de définition des termes « cadre » et « fermeté » pour intégrer le fait qu’ils sont compatibles (voir indissociables) avec la « bienveillance »
  • Mise en place de jeux de rôles pour identifier les dérives courantes et les analyser

Information

  • Présentation vidéo le jeudi 29 à 17h00

 

Inscription