En détail

Les professionnels travaillant avec les enfants et les familles font face à de nouvelles réalités : les familles d’aujourd’hui se font, se défont, se transforment, s’intègrent, s’innovent. Familles dites « intactes », monoparentales, recomposées, homoparentales, familles venues d’ailleurs, familles d’accueil, enfants adoptés, enfants nés grâces aux procréations médicalement assistées, etc. Les repères se sont diversifiés et complexifiés. Entre parents « biologiques », parents « éducateurs », parents « légaux », la légitimité des places est parfois incertaine. La place de l’enfant, devenue centrale dans nos sociétés, est aussi à clarifier, notamment lors de séparations et reconfigurations familiales, ou encore lors de placements d’enfants. Comment intégrer la diversification des familles dans nos pratiques professionnelles ? Quels repères ? Quels outils de compréhension et d’intervention ? Comment accueillir la différence, comment gérer les divergences, comment mener un travail d’inclusion ?

Objectifs et compétences à acquérir
Comprendre les changements familiaux récents ;
Décoder des situations concrètes à l’aide d’outils d’analyse adaptés ;
Identifier les modèles parentaux et familiaux : ceux de nos interlocuteurs, ceux promus par la société, et nos propres modèles ;
À partir d’exemples amenés par le formateur et par les participants : s’exercer à identifier ce qui nous met en difficulté ; accueillir et prendre en compte la différence, dans une perspective inclusive ; clarifier comment et au nom de quoi orienter notre action ;
Préciser notre rôle et ses limites à l’aide d’un questionnement éthique.

Méthodes
Alternance entre apports théoriques
Illustrations
Mises en pratique. Sans oublier l’humour.

Formation validée pour 14 heures par la commission formation continue (loi modifiée sur la jeunesse) et dans le cadre de l’éducation plurilingue et de l’inclusion.

Inscription