En détail

Résumé :

Quand on éprouve de l’empathie, on comprend ce dont l’autre a besoin et on est enclin à l’aider. Même si l’empathie est innée, l’empathie doit être encouragée. C’est l’accompagnement à l’empathie qui va développer l’empathie.

Le développement de l’empathie permet à un tout petit d’être sensible aux autres, sans toutefois prendre conscience de l’effet négatif ou positif que peuvent avoir ses actions. Il comprend, par exemple, que certains mots et gestes peuvent blesser, mais que d’autres peuvent réconforter et consoler. Aider l’enfant à sentir les émotions par son corps, par les mots, par l’observation de l’autre est donc primordial.

 

Objectifs

  • Comprendre les dimensions de l’empathie en fonction de l’âge de l’enfant et de la maturation de son cerveau
  • Apprendre à pratiquer l’écoute empathique avec l’enfant
  • Mettre en place des activités ludiques d’éducation à l’empathie et à l’écoute des émotions

 

Contenu

  • La maturation du cerveau et la plasticité cérébrale
  • Les centres de décision de notre cerveau

 

Prérequis

  • Avoir participé à la formation « La gestion des émotions »

 

Inscription