En détail

Des manipulations vigoureuses du bébé, des pratiques magico-religieuses… Les modes de maternage différents peuvent étonner, dérouter, fasciner, heurter… Comment mieux comprendre leur valeur pour les parents et leurs enfants afin de mieux accueillir l’autre dans sa différence et favoriser la rencontre ?

1) La culture comme enveloppe pour le psychisme. Son importance dans la construction de la personnalité et son impact sur le développement de l’enfant. Les mécanismes de transmission de la culture et le rôle fondamental du groupe en cet endroit. Culture et histoire personnelle ou comment chacun s’approprie sa culture de façon strictement personnelle. Les pratiques de maternage comme permettant l’inscription symbolique de l’enfant dans son groupe social. Les enjeux de la migration et ses effets.

2) Les mécanismes à l’œuvre dans la rencontre avec l’autre différent de soi : entre attrait, fascination, idéalisation, crainte et rejet… Comment prendre de la distance par rapport à nos propres références culturelles de façon à être à même de mieux accueillir le point de vue de l’autre dans sa spécificité, dépasser ces mouvements de façon à développer notre écoute ?

3) La prise en compte de la culture d’origine de l’enfant par les professionnels : intérêts et limites ; travail d’équipe et soutien au personnel

Objectifs et compétences à acquérir
A partir de l’étude d’exemples de pratiques de maternage dans des contextes culturels divers, apportées par le groupe :
• Réfléchir ensemble à la valeur de ces pratiques pour les parents et à leur impact sur le développement de l’enfant ;
• Prendre de la distance par rapport à nos propres références culturelles, de façon à être à même de mieux accueillir le point de vue de l’autre dans sa spécificité.

Formation validée pour 14 heures par la commission formation continue (loi modifiée sur la jeunesse) et dans le cadre de l’éducation plurilingue et de l’inclusion.